Devenir parisienne : ce que l’on dit vs ce que l’on fait vraiment!

Habiter à Paris était un de mes rêves et depuis deux mois, c’est devenu une réalité. Nous habitons avec le brun dans un petit appartement dans un quartier hyper sympa et autant vous dire que ça nous changé la vie!

Nous habitions tous les deux depuis notre enfance dans la région parisienne et aller à Paris était une véritable épopée! Il fallait prévoir d’arriver à telle heure à la gare parce que le train ne passait que toutes les demi heures. Se retrouver entre copine en milieu d’après midi signifiait pour moi de déjeuner aux aurores! Et ne parlons pas du boulot! Je ne dénigre pas non plus la vie en banlieue, et j’aime beaucoup y retourner certains week-ends.

Alors quand j’ai su que j’allais devenir parisienne, je me suis imaginée comment allaient se passer mes journées, tout ce que j’allais faire et voir. Mais je ne m’imaginais pas à quel point nous allions être des feignasses !

Devenir parisienne : imagination vs réalité

Imagination versus Réalité

Pour moi, la parisienne, c’est celle qui fait trois milliards de choses, teste pleins de restos, va voir toutes les expos, arpente les rues de la capitale avec son café. Bien sûr cette imagination a été forgée par toutes les filles que l’on voit sur Instagram, qui testent pleins de nouvelles choses, se font des brunchs le dimanche matin et sont hyper healthy !

Alors commençons cette énumération de ma vie « rêvée » et de ce que nous faisons finalement.

Je me suis imaginée rentrer du travail, aller courir dans le parc à côté, avoir ensuite le temps pour travailler sur le blog, préparer un repas équilibré et avoir encore une petite heure avant d’aller me coucher.

Finalement, j’arrive quand même assez tôt le soir chez moi mais je suis crevée et je n’ai donc aucune envie de sortir dans le froid pour faire du sport. En plus, il n’y a aucune salle de sport à côté de chez moi. Autant vous dire que de prendre le métro pour aller faire du sport relève du surnaturel dans mon cas (si vous avez des astuces de motivation pour le sport je suis preneuse!)

Bref continuons !

Comme je glandouille en rentrant (notamment avec mon fameux tricot que j’ai déjà refait plusieurs fois), je suis en panique quand l’heure de manger a sonné parce que je n’ai rien préparé et que mon frigo est résolument vide ! Au tout début que nous avons emménagé, nous nous jetions des coups d’oeil pour savoir qui allait ouvrir le premier UberEats pour commander! Finalement, nous avons tous les deux pris du poids et nous nous sommes résolus à ne commander qu’une fois toutes les deux semaines. Pour l’instant, nous avons réussi à tenir notre promesse ! Peut-être que bientôt nous serons hyper healthy 😉

Maintenant parlons des weekends !

Je me voyais déjà gambader dans les musées et expositions, tester de nouveaux restos tous les weekends. Bref : profiter de ce que Paris nous offre.

La réalité est tout autre ! Le samedi matin, c’est grasse mat’ parce que, comme je vous l’ai dit plus tôt, nous sommes crevés. On opte plutôt pour le combo bol de céréales/jus d’orange/thé emmitouflés dans nos vêtements pilou-pilou. La seule excuse qui peut nous faire sortir de notre cocon est de faire des photos pour le blog! La seconde excuse est d’aller acheter ce qui nous manque pour notre chez nous. Maintenant nous connaissons par cœur la collection Maisons du Monde, Hema et Leroy Merlin !

Et enfin, quand on s’imagine habiter à Paris, on se dit qu’on va aller dans tous les quartiers, tout visiter. Sauf que quand on devient parisien, la distance nous paraît interminable, donc on reste bêtement dans notre quartier. C’est quelque chose que l’on m’avait dit avant que j’y habite et je ne le croyais pas. Pourtant c’est exactement ce qu’il se passe!

Bref, nous sommes des larves géantes. J’espère quand même que nous allons trouver le courage pour sortir un peu! Ce qui est rassurant, c’est qu’on est tellement bien chez nous, qu’on n’a même pas envie de sortir!

Si pour vous aussi, quand vous avez commencé à habiter dans une grande ville, il vous est arrivé la même chose, n’hésitez pas à commenter !

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Coucou ma belle,
    Je me reconnais totalement dans tes propos ! J’ai déménagé à Bordeaux il y a 3 mois et je pensais visiter pleins d’endroits et découvrir pleins de resto etc. mais je n’ai qu’un seul jour de week-end en commun avec le chéri et le boulot nous rend HS … c’est assez frustrant en fait !
    Gros bisous

    • Ah ça me rassure!
      C’est hyper frustrant! J’espère que nous allons bientot nous bouger 🙂
      Mais c’est vrai que le boulot, c’est très crevant. Du coup tu fais quoi comme boulot maintenant que tu as déménagé?
      Gros bisous ma belle <3

  • Si cela peut te rassurer, après 10 ans dans Paris intra-muros, j’en suis encore à dire « faudrait qu’on fasse ça » pour finalement ne pas le faire. Je faisais plus de choses à Paris quand j’habitais à Boulogne-Billancourt 😀

    • Ca me rassure alors! Effectivement je pense qu’on fait plus de choses quand on est pas sur Paris intra-muros parce qu’on veut vraiment en profiter. Quand on y est vraiment, on se dit qu’on a le temps!