Le documentaire « Minimalism » ou comment se prendre une claque

Cette semaine, un soir après une rude journée, j’ai voulu regardé un documentaire sur Netflix. Je suis tombée sur « Minimalism ».

Le minimalisme

J’aime beaucoup cette tendance de faire mieux avec moins mais j’ai parfois du mal à la respecter. Surtout avec les réseaux sociaux, les pubs et les promos. C’est pourquoi ce docu a titillé ma curiosité mais je ne m’attendais pas vraiment à ça. Je pensais qu’il allait surtout expliquer comment se séparer de tous les biens matériels qu’on peut accumuler. Je vous avais déjà fait un article sur le tri avec la méthode Kon Marie, grâce à laquelle j’avais vraiment désencombré mon intérieur.

Le documentaire "Minimalism" ou comment se prendre une claque

Je dois dire que je me suis prise une sacré claque et j’y ai réfléchi pendant au moins une heure après l’avoir regarder. C’est simple, j’étais obnubilée par le docu. Je n’ai pas regardé une seule fois mon portable, je n’ai pas quitté mon écran des yeux pendant 1h20.

Ce documentaire m’a tellement fait réfléchir que je voulais vous en faire un article, un peu à chaud.

Le documentaire

On y suit les créateurs du blog « The Minimalists » dans leur tournée et on y rencontre des experts dans le domaine de la psychologie ou de la consommation. D’autres personnes minimalistes nous racontent également leur récit. Et je me suis totalement retrouvée dans ce qu’elles disaient.

Nous savons toutes que nous vivons dans une société du jetable et de la consommation à outrance. Je suis d’ailleurs la première à acheter pas mal de choses. Mais ce documentaire m’a fait réfléchir. Car même s’il s’agit ici de se débarrasser des choses dont nous n’avons plus besoin, il s’agit aussi de choisir la vie que l’on veut sans être embrouiller par tout ce que cette société nous propose. De choisir la vie que l’on veut sans forcément gagner beaucoup d’argent. Bref vivre la vie qui nous passionne parce que nous n’en avons qu’une seule et qu’il est temps de le comprendre.

Le documentaire "Minimalism" ou comment se prendre une claque

Ce qui m’a fait réfléchir

Je sais que je ne pourrais pas me séparer de 90% de ce que j’ai. J’adore les fringues et c’est comme ça. Mais consommer moins c’est possible. Il nous est déjà arrivé de ne pas dépenser jusqu’à la fin du mois parce que niveau argent, on ne pouvait plus se le permettre. Alors pourquoi ne pas continuer?

Ce qui m’a fait le plus réfléchir, c’est l’intervention d’un homme, qui raconte qu’il avait un très bon boulot et qu’il a eu une promotion. Ce jour-là il a décidé de quitter son boulot parce qu’il s’est rendu compte que s’il acceptait cette promotion, sa vie serait « finie ». Il n’aurait pas le temps pour sa famille, il n’aurait pas le temps pour lui et il ne vivrait pas la vie qu’il avait voulu. C’est d’ailleurs lui qui dit : « ça serait bien de comprendre enfin que nous n’avons qu’une seule vie ».

On oublie trop souvent de profiter et parfois on fait des études juste pour être riche, on passe des heures au boulot uniquement pour être augmenté. Mais il faut lever la tête parce que bientôt ça sera trop tard.

 

C’est certainement un documentaire que je vais revoir. Cela me fera une piqûre de rappel et permettra de me recentrer sur mes passions et limiter ma consommation.

Alors les filles, je vous invite à le voir parce qu’il est génial!

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *